2019-08-24_Famille_Chretienne

(Kiana) #1
si tout n’a visiblement pas fonctionné
comme prévu – le pommier en espalier
est complètement mort. Sur la pelouse,
un lapin détale pour retourner dans sa
cage. Décidément, c’est la campagne qui
s’est installée dans la capitale.
« Voilà, c’est le Dorothy », lance Aloïs.
Le jeune homme fait partie du petit
groupe à l’initiative de ce café atelier.
« En 2016, pendant un an, nous avons
été une quinzaine à nous retrouver une
à deux fois par semaine pour travailler
sur le concept et le modèle économique
du projet. Nous ne savions pas encore que
ce lieu allait nous tomber du Ciel. Il fallait
avoir la foi! », se souvient-il. L’intuition
de ces jeunes s’inscrit dans la droite ligne

F


in d’après-midi d’été.
La rue de Ménilmontant,
dans le 20e arrondisse-
ment de Paris, déborde
d’énergie malgré la chaleur étouffante.
À vélo, des enfants dévalent la pente
sans craindre les voitures, scooters
et bus qui vont et viennent en usant
du klaxon pour s’imposer – ou se saluer.
Ici, dans ce quartier populaire coincé
entre Belleville et le Père-Lachaise, tout
le monde semble se connaître. « Mehmet
n’est pas là? Tu le salueras de ma part! »
Sourire jusqu’aux oreilles, Aloïs Marignane,
27 ans, est heureux de nous faire décou-
vrir son quartier d’adoption. Kebab turc,
couscous marocain, réparateur de vélos,
boutique de robes d’antan... chaque
fois, une conversation s’amorce avec
les commerçants. Le jeune homme ori-
ginaire d’Aix-en-Provence semble avoir
retrouvé à Paris l’ambiance chaleureuse
du Sud de la France.

UN CLOÎTRE DE VERDURE
Grimpant encore la rue, qui porte déci-
dément bien son nom, nous passons sans
y prendre garde à côté d’une devanture
bordeaux. Aloïs s’arrête, pousse la porte
noire et s’engouffre dans un couloir
sombre. De l’extérieur, le lieu passe ina-
perçu. Et pourtant. Passé le couloir, c’est
un espace absolument charmant qui
s’ouvre aux visiteurs. Ici, en pleine ville,
des jeunes ont décidé de se convertir
à l’écologie, eux et tout un quartier.
L’œil est d’abord attiré par une vaste
pièce. Piano, canapés, fauteuils, comptoir
de bar, tireuse à bière... On s’y sent très
vite très bien. Le vacarme et la chaleur
de la rue laissent place à une atmosphère
de maison de vacances. Derrière une
baie vitrée, un jardin d’intérieur. Avides
de nature, nous découvrons un cloître
de verdure au milieu duquel un potager
entoure un bouleau. Fraises, radis, carottes,
mâche, thym, les premières expériences
en permaculture portent du fruit, même

LE DOROTHY


  • Situé à Ménilmontant (Paris 20e),
    le café associatif est animé
    par une quinzaine de jeunes
    catholiques qui ont entre 22 et 32 ans.

  • La plupart ont décidé de
    déménager pour habiter tout
    près du lieu afin d’y passer
    le plus régulièrement possible
    et de se fondre dans la vie
    de ce quartier populaire parisien.


20 • FAMILLECHRETIENNE.FR • N°2171 • SEMAINE DU 24 AU 30 AOÛT 2019

nf_se2019_serie_ete_40801.indd 20 8/14/2019 3:22:38 PM

Free download pdf